zoo
  • Accueil
  • Composant Fils d'actualité
  • Extensions

Deprecated: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in /home/ronchonp/j101/media/foundry/3.1/libraries/cssmin.php on line 2236

Cahier des charges

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Vous voila prêt à aborder votre création personnelle. Il est temps de laisser l'ordinateur, et de prendre un peu de recul pour réfléchir et vous organiser.

  • Que voulez vous mettre dans votre site initial  ?
  • Quelles sont les catégories dans lesquelles vous rangerez vos articles ?
  • Quelle structure pour les menus ?
  • Y'a t-il du contenu réservé à certains utilisateurs privilégiés ? aux utilisateurs enregistrés ?

Mais aussi, qu'elle est la dominante de votre site ?

  • une vitrine statique ?
  • un blog mono-rédacteur ?
  • un intranet avec des blogs de différentes équipes ?
  • Un site communautaire ?
  • Un forum ?
  • Un site de commerce en ligne ?

Muni des réponses à ces questions, si possible couchées par écrit, vous êtes prêt à vous lancer. Mais ne soyez pas trop ambitieux pour commencer et je vous suggère de conserver la même arborescence simple pour vos menus et vos catégories et d'utiliser l'un des templates pré-installés dans la configuration standard. Je vous suggère aussi de conserver le plus longtemps possible votre site de test, indépendant de votre site de production.

courage-small

 

 

Bon courage

 

  

Imprimer

Commentaire (0) Clics: 6420

Charte Graphique

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
  • La première étape consiste à choisir un Template. Voir l'article "templates" de ce site.
  • Puis à définir le format de vos pages : quelles positions du template allez vous utiliser, avec quels contenus. Efforcez vous de conserver une présentation homogène pour chaque grande section de votre site. Mais vous pouvez aussi choisir d'utiliser plusieurs templates si vos sections contiennent des informations de nature très différente.
  • Ensuite, définissez quelques formats type pour tous vos articles, afin d'assurer une homogénéité visuelle à votre contenu : placement et taille des images, blocs, boutons... Votre template vous fourni des éléments utiles dans un article pré-installé avec le template en général titré "Typographie". Ces éléments de mise en forme se présentent comme des classes (au sens CSS) qui peuvent être assignées à certaines balises de votre code HTML : diverses présentations de blocs d'information, du texte des modules. Un minimum de familiarité avec HTML/CSS vous sera nécessaire pour les utiliser. Et petit à petit vous devrez en apprendre beaucoup plus que vous ne l'auriez souhaité. Mais une utilisation basique ne demande pas un gros investissement
  • Le template vous fournit aussi probablement un outil (widgetkit pour YoutTheme, mais RocketTheme propose un équivalent) qui permet de placer des animations dans vos pages ou vos modules : visionneuses d'image, onglets...

Si cette offre est insuffisante ou ne vous convient pas, vous devrez fabriquer vos propres classes de styles.

Résistez à la tentation, sauf modification locale à un seul article, de définir des styles  directement dans vos articles. Évitez aussi de modifier directement les fichiers de CSS du template.

Regroupez vos définitions dans un fichier (conservez en un copie sur votre PC) et placez le à l'endroit prévu pour le "Template override". Cette précaution vous évitera de recommencer chaque fois que vous mettez à jour votre template, ou si vous décidez d'en changer.

Si vous  devez  présenter des "listes de blog d'une catégorie" pensez à en définir le format  et la présentation : présence d'illustrations, position par rapport au texte d'introduction et taille des images. Vous pourrez alors paramétrer le gestionnaire de médias de JCE pour fabriquer simultanément, au moment de l'upload, l'image principale et sa version réduite, en imposant une taille et accessoirement un dossier de rangement.

Si votre site est plus ou moins un blog, c'est à dire des articles rangés dans une arborescence de catégories, avec comme accès principaux un lien de menu vers un article précis ou l'affichage de la liste des articles d'une catégorie, pensez à acquérir un outil comme EasyBlog. L'originalité de votre création sera contrainte, mais la mise en place avec des fonctions "avancées" sera grandement accélérée. Vous pouvez même envisager de vous contenter des templates fournis avec Joomla!, enrichis par les "themes" d'EasyBlog.

Si votre site ne comporte pas d'information institutionnelle, mais est plutôt du genre Forum ou Social (relations d'égal à égal entre des individus ou des groupes identifiés) ou commerce en ligne, vous l'organiserez autour d'une extension spécialisée, qui vous contraindra aussi à un certain formatage.

Mais vous pouvez choisir la route inverse, et tout faire à votre idée. Joomla! vous le permet parfaitement.

Toutefois, si vous présentez des informations structurées en quantité, envisagez d'utiliser un CCK- contents Construction Kit : une extension qui permet de définir des formats de "fiches", puis ensuite de les remplir pour fabriquer des articles différents mais respectant un "look" similaire. Voir K2 voire ZOO.

Imprimer

Commentaire (0) Clics: 6493

Sécurité

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le piratage est une réalité, je peux en témoigner. Je ne voyais pas l’intérêt que quiconque aurait à s'approprier les quelques données personnelles que contenait un autre site que j’administrais. Je faisais donc des sauvegardes, régulières mais espacées, plus par posture et habitude que par réelle inquiétude.

Mais la fonction mail du serveur pouvait servir à envoyer à mes dépens des spams de publicité pour un site pornographique. Ce qui advint.

Il est donc indispensable de prendre des mesures pour :

  • réduire la probabilité de succès d'une telle attaque
  • pouvoir récupérer ses billes si cela arrive malgré tout.

Les recommandations qui suivent supposent que vous travaillez confortablement en anglais. En effet la documentation, les aides et les interactions avec le support sont en anglais exclusivement.

Donc première mesure : acheter les versions pro de "Akeeba backup" et "Akeeba admin tools".

Le premier vous permettra de réaliser des sauvegardes totales ou partielles de vos sites, et éventuellement de les recréer avec un nom de domaine différent si vous devez les déplacer.

Le second vous permettra de durcir la sécurité de votre site (fire wall).

La documentation (en anglais...) de Akeeba backup, disponible en deux versions : guide du débutant et guide d'utilisation complet, est une mine d'informations techniques et de mises en garde. Bien sur la lecture peut parfois être indigeste et demande du temps et un effort certain.

Mais la raison pour acheter les versions pro, alors que les versions gratuites sont très complètes, est l’accès à un support technique réactif et de très grande compétence.

Seconde mesure : rendez vous sur myjoomla.com.

Vous aurez accès à un service d'audit automatisé de votre site, qui lui même vous aiguillera vers des ressources documentaires en général tout à fait pédagogiques sur des sujets parfois ardus.

Pour mettre en perspective les résultats des audits (le premier est gratuit...) allez consulter sur le site Joomla.org la checklist des mesures de sécurité.

Le service comporte la possibilité de déclencher automatiquement des sauvegardes ou des audits, à fréquence quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. Et bien sur en cas de difficultés et moyennant finances, vous aurez aussi accès à un service de déverminage.

L'abonnement à ce service, pour quelques dizaines d'euros par mois, me parait une mesure de salubrité publique pour quiconque exploite un ou des sites web.

Et veillez à protéger  votre accès FTP au site.

Imprimer

Commentaire (0) Clics: 6658

administration

Vote utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'administration, c'est la gestion au jour le jour de votre site. En principe, c'est une fonction différente de celle de "Web Designer" et de celle de "Web Developper", cette dernière à dominante technique et la précédente à dominante graphique. Mais pour un site associatif ou personnel, l'équipe est souvent réduite et je prends donc ici une interprétation assez large du rôle de l'administrateur.

Les fonctions à assurer sont donc :

    • mise en forme, validation et publication des contenus éventuellement proposés par des tiers

Pensez à vider régulièrement les corbeilles : dans une fonction (menus, contenu, modules) sélectionnez les éléments "dans la corbeille". L'intitulé de la corbeille dans la ligne de menu devient "vider la corbeille". Cliquez, après avoir bien réfléchi.

  • gestion des utilisateurs et de leurs droits d'accès
  • modération des commentaires, des forums. Délégation des fonctions de modérateurs à d'autres contributeurs
  • Sécurité du site et de son contenu : firewall, backups, audits de sécurité et de disponibilité
  • suivi de la fréquentation, amélioration du référencement et de la visibilité; promotion du site sur les réseaux sociaux. Inscrivez vous aux "outils pour webmestres" de Google, et placez dans la racine de votre site le fichier fourni par Google qui vous identifie comme le propriétaire. Puis inscrivez vous à "Google Analytics" et suivez les conseils pour renseigner les méta données de votre site et de vos pages, les formats "friendly" des URL et du nom des pages. Votre hébergeur fournit aussi dans votre panneau d'administration des statistiques (webalyser, Awstats...).
  • Suivi et installation des mises à jour des composants du site. Utilisez l' onglet "mises à jour" de la gestion des extensions. Ne changez pas les paramètres par défaut, pour vous cantonner aux version stables (LTS). Faites une sauvegarde, puis cliquez "purger le cache", cliquez "mises à jour", vous voyez une liste de mises à jour. Installez les une par une. Si vous vous restez dans la même lignée de version LTS, il n'ya que des corrections sans rupture de continuité.
  • adaptation des formats : configuration du template, sélection et choix d'un nouveau template, standardisation de la présentation d'articles similaires
  • adaptation de la structure du contenu : catégories, menus
  • adaptation des fonctions : sélection et installation de nouvelles extensions

Pour les détails, consulter les références ci-dessous :

Voir-Joomla!.org Administrators Guide Lines. En anglais mais bien fait et en amélioration permanente.

Voir-Joomla.fr Administration. En français, mais malheureusement beaucoup plus anecdotique.

voir-Excellent article sur la sécurité, très complet, mais qui suppose une bonne pratique

Imprimer

Commentaire (0) Clics: 6708

De J2.5 à J3

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Joomla!2.5 n'est plus supporté. Pour tout nouveau site, il faut donc installer le version la plus récente de Joomla.

Et si vous utilisez encore J2.5, il est temps d'envisager une migration. Pas de panique, le processus s’avère étonnamment simple.

Commencez par un inventaire de vos extensions : si ce n'est déjà fait, installez la version la plus récente avec les précautions d'usage (sauvegardes). Vérifiez que toutes ces extensions sont compatibles avec J3.

Pour les templates,  ce n'est en général pas le cas. pour l'instant ne touchez pas à votre template, mais vérifiez qu'il existe une version compatible J3. Dans le cas contraire, il vous faudra changer de template.

Si vous avez fait des customisations, comme des modifications de template (template override) souciez  vous de leur migration, en commençant par vérifier que vous avez des copies de tous les fichiers modifiés. Si  vous utilisez des styles qui ne seront pas disponibles dans votre nouveau template, trouvez leur définition dans les fichiers CSS de votre template et  copiez les sur votre PC par exemple dans un fichier "custom.css".

A ce stade, il est prudent d'aller consulter les recommandations et les procédures détaillées de  mise à jour sur les sites officiels Joomla!

Il est maintenant temps de passer  à l'acte :

  • Vérifiez une dernière fois que votre site fonctionne, que tout est à jour et que vous disposez d'une sauvegarde qui fonctionne.
  • Dans votre backend, sélectionnez "str" (short term release). Joomla vous proposera la mise a jour de 2.5 vers la derniére version j3
  • clicquez... Tout se passe bien... Vous avez un site J3
  • mais... Il vous faut un template compatible. Si il existe une version compatible j3 du template que vous utilisiez sous j2.5, installez la, et c'est fini
  • Sinon, installez un nouveau template et adaptez votre site : certaines positions seront probablement différentes, installez votre fichier custom.css
  • et bien entendu faites une sauvegarde de votre nouveau site

Si vous êtes resté dans les clous pour le choix de vos extensions, de votre template et de vos customisations comme je vous le recommande sur ce site, tout se sera bien passé.

Imprimer

Commentaire (0) Clics: 31173

Articles les plus consultés